En 2017, il y avait tant de candidats dignes pour la bourse Trudi Szallasi Memorial que nous avons décidé d'attribuer deux bourses d'études.

Kyla Wright

Kyla Wright (Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada)

Kyla a fait des études en santé, plus précisément 4 années d’études supérieures en médecine naturopathique et un certificat en promotion de la santé mentale infantile.  À la suite de son expérience d’allaitement avec son premier enfant où elle avait eu recours aux services du groupe local de soutien en allaitement (NWT breastfeeding support group), elle est devenue un membre bénévole actif, a siégé sur le conseil d’administration et plus tard, est devenue co-présidente.  Elle a fait partie du groupe en charge de revoir le programme de formation des bénévoles pour les Territoires du Nord-Ouest et elle est maintenant une des formatrices pour ce programme de formation en allaitement.
 
Kyla est née et a grandi dans le Nord canadien et elle souhaite travailler auprès des femmes, des familles et des communautés qui peuplent ces régions riches et diversifiées.  Elle souhaite éventuellement offrir un soutien spécialisé, culturellement sécuritaire et pertinent en allaitement en tant qu’IBCLC dans les Territoires du Nord-Ouest, là où les besoins sont criants mais les ressources sont manquantes.

 


 

Dr. Faten M Tamim

Dre Faten M Tamim (Amman, Jordanie)

Faten M Tamim est consultante en nutrition maternelle et infantile. Elle a obtenu son doctorat (PhD) en 2017. Elle est spécialisée en santé maternelle et infantile et avait obtenu sa maîtrise (MSc) en 2008. Elle possède plus de 20 ans d’expérience au ministère de la santé en tant que sage-femme, superviseure, mentore, éducatrice et formatrice en allaitement. Elle a fondé la première clinique d’allaitement privée en Jordanie en 2014, après avoir constaté le très faible taux d’allaitement exclusif dans les 6 premiers mois après la naissance.

En 2016, elle a fondé The Breastfeeding Support Association (Association de soutien en allaitement) afin de conscientiser la population au cœur de la société jordanienne et d’être le premier point de contact formel entre le secteur privé et les services de santé gouvernementaux. Avec les autres membres de son équipe, elle travaille à augmenter les connaissances en allaitement des professionnels de la santé qui soutiennent les mères donnant naissance dans les hôpitaux privés.